Identité pédagogique

http://relais-de-la-nive.com/?spasibomrbo=rencontre-femme-a-annemasse&4d9=3d Comment travaille-t-on dans l’école ?

L’école Terres d’enfance est une école Montessori où l’environnement et le déroulement de la journée sont pensés et organisés pour permettre à chaque enfant de pouvoir développer son identité propre et ses caractéristiques humaines (motricité fine, mouvement volontaire, langage, écriture, lecture, mathématiques, sensibilité artistique, activité physique, relationnel…). Cet accompagnement lui permet de construire confiance en lui et en son environnement.

Pour respecter le rythme de chaque enfant, nous travaillons sur un cycle de trois ans.

L’équipe, garante de ce cadre, veille à ce que l’enthousiasme et la joie restent les premiers moteurs d’apprentissage et du bien vivre ensemble. Elle encourage, valorise les essais et félicite les réussites. L’équipe accorde de l’importance à l’autonomie, aux relations sociales et à la vie collective. La classe multi-âges favorise la stimulation, la coopération et l’entraide entre les enfants. L’observation, l’esprit absorbant et le partage de savoirs jouent un rôle important à l’école.

Le jardin de l’école, riche d’arbres, de fleurs variées et d’insectes en tout genre, permet une observation quotidienne de la nature et favorise une éducation vivante à l’environnement. Les jeux libres permettent à l’enfant de découvrir et d’affirmer ses propres possibilités d’improvisation, d’invention et de création. Ils permettent d’exercer leur autonomie, d’agir sur le réel, de construire des fictions et de développer leur imaginaire, d’exercer des conduites motrices, d’expérimenter des règles et des rôles sociaux variés. Ils favorisent la communication avec les autres et la construction de liens forts d’amitié.

Durant les temps de classe, la pédagogie Montessori est pratiquée. Cela dit, tout comme Céline Alvarez (ancienne professeure des écoles formée à la pédagogie Montessori, connue entre autres pour son expérience à Genevilliers dans une classe unique 3-6 ans) le préconise, nous l’appliquons dans une version plus moderne et réactualisée afin qu’elle soit plus adaptée aux enfants du 21ème siècle. Céline Alvarez s’est appuyée sur les travaux de Maria Montessori, tout en les restructurant à la lumière des neurosciences. Le tout dans une ambiance plus joyeuse et moins rigide que celle préconisée, il y a un siècle, dans un tout autre contexte. (www.celinealvarez.org)

Nous nous inspirons également d’autres pédagogues. De chez Steiner, hormis le lien primordial à la nature, nous conservons l’importance du jeu libre et tout comme le préconisait Freinet, nous partons de l’intérêt de l’enfant, de ce qu’il apporte.

Nous favorisons l’expression libre ou thématique ainsi que celle des émotions et pratiquons quotidiennement un cercle de paroles. Cela permet à chaque enfant de faire de la classe un lieu en mesure d’accorder une place à ce qu’il est, à ce qu’il développe dans ses relations et à ce qu’il fait. Cela donne également de la valeur à ce qu’ils savent et peuvent apporter aux autres. Ils apprennent à s’inscrire dans des conversations de plus en plus organisées, à prendre la parole dans un grand groupe, à faire des efforts pour que les autres comprennent ce qu’ils veulent dire. Ils apprennent donc à répondre à une question, intervenir, raconter en respectant des règles.

Dans la classe et dans le jardin de l’école, les enfants sont en mouvement et apprennent à se déplacer en fonction des obstacles à franchir (mobilier, tapis, présence des autres enfants). Dans le jardin, ils ont un espace pour courir, pour sauter (trampoline), pour grimper (arbres), se suspendre (les cordes), se balancer (balançoires).

L’art et la créativité tiennent une place importante à Terres d’enfance.

Dans la classe, les enfants disposent de nombreux éléments pour créer et s’aventurer dans des productions plastiques et visuelles, ils explorent librement, laissent des traces spontanées avec les outils qu’ils choisissent eux-mêmes. Les enfants ont la possibilité de présenter leurs productions artistiques lors du cercle quotidien afin d’évoquer leurs réalisations et d’exprimer leurs intentions. A l’extérieur, ils pratiquent le Land Art, parfois guidé en forêt puis régulièrement de manière spontanée. Une sortie par an au théâtre est organisée. Chaque semaine, ils profitent d’une séance d’éveil musical menée par une chanteuse lyrique professionnelle. Au programme: jouer avec sa voix, comptines et chansons, rythmique, écriture des notes sur la portée, présentation d’instruments…

L’accueil, le temps libre, la sieste et les repas sont également des temps d’éducation à part entière.

http://memosystem.it/?gysman=incontri-roma&60f=5b La journée nature, en forêt ou à la rivière, nous permet de cultiver chez les enfants une attitude prévenante envers la nature. Ils apprennent à mieux la connaître, à la comprendre, à la respecter et à s’y sentir à l’aise. Notez que les enfants ont le droit de grimper dans les arbres, qu’ils ont le droit de partir en exploration ou de se cacher dans des buissons à l’intérieur d’une zone bien délimitée et ne sont donc pas constamment sous le regard d’un adulte. L’animateur nature peut leur faire goûter des plantes et des fleurs et ils apprennent, en fonction du rythme de chacun, à manier leur couteau (ils passent un permis couteau). Tout cela est bien sûr pratiqué avec des consignes de sécurité claires en direction des enfants.

site rencontres amicales mer L’école est coopérative, il y a une véritable entraide dans le travail entre les enfants. Il s’agit d’une pédagogie active grâce, principalement, au matériel Montessori qui a pour fonction de libérer l’enfant de la dépendance à l’adulte. Les conditions permettent aux enfants de profiter pleinement de ce qui est mis à leur disposition pour apprendre avec du sens et dans la durée. La classe est un centre de ressources à la mesure des enfants qui circulent librement tout en respectant les règles de vie de classe bien définies. Cette structure permet à la fois des travaux individuels et les échanges entre pairs.

Une large place est donnée à l’expression des émotions vécues par les enfants, un travail sur la parole nécessaire à la gestion des conflits se fait dès que l’occasion se présente.

L’école assure une première acquisition des principes de la vie en société (rythme collectif, consignes, attention, gestion de la frustration en renonçant à ses désirs immédiats…)

Arhavi Rôles des enseignantes : Elles veillent à la sécurité de chacun et guident l’enfant qui demeure autonome dans ses apprentissages. Elles s’appuient sur l’hétérogénéité de la classe, la prennent en compte, acceptent cette complexité et en tirent le meilleur pour la vie du groupe. Les enseignantes ne sont pas au centre de l’animation. Elles réduisent leur part d’intervention, essaient d’être en retrait pour laisser place aux tâtonnements expérimentaux des enfants. C’est en faisant qu’ils se construisent. Les enfants prennent des initiatives et apprennent à faire des choix. Les enseignantes interviennent pour aider, soutiennent si nécessaire, incitent à coopérer, à s’engager dans l’effort et à persévérer. Elles suivent la progression des enfants individuellement et rencontrent les parents. Elles veillent au respect du cadre et des règles indispensables pour assurer leur liberté.

Notre mission principale est de donner envie aux enfants d’aller à l’école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité.

Cette école accorde son projet pédagogique aux objectifs énoncés par le ministère de l’Education Nationale (Bulletin Officiel de l’Education Nationale (BOEN) n°31du 30 juillet 2020)  1.Une école qui s’adapte aux jeunes enfants                                                             2.Une école qui organise des modalités spécifiques d’apprentissage                               3.Une école où les enfants vont apprendre ensemble et vivre ensemble